Foire aux questions

 

Prier pour les vocations est une chose, prier pour le sacerdoce en est une autre ?

L'Alliance saint Jean-Marie Vianney s'engage spirituellement auprès de Dieu en faveur des prêtres, des diacres, des religieux, des séminaristes et des vocations en mobilisant des volontaires qui jeûnent et prient en faveur du sacerdoce; particulièrement en faveur de leur fidélité à leur si belle vocation.

Nous prions pour ceux qui nous le demandent et pour ceux qui nous sont confiés de manière privilégié mais nous étendons notre prière aux prêtres de l'univers. 

Nous prions pour que nos prêtres aient la force de remettre leur cœur parfois épris d'une femme, dans les mains de la sainte Vierge , qui elle en prendra soin.
Nous prions pour les prêtres qui rencontrent des difficultés dans leur vocation sacerdotale, pour qu'ils aient la force de redire Oui à leur si belle vocation, en dépit de la surcharge de travail, des découragements, de la solitude et de bien d'autres souffrances. Nous demandons à Dieu que chaque prêtre corresponde à ce que Dieu veut pour eux. La force de la prière - la communion des saints - permet de déposer leur cœur dans les mains de la Sainte Vierge qui en prendra grand soin, s'ils n'ont pas la force de l'accrocher sur la Croix. Nous posons des actes de foi, nous communions, vivons de notre mieux l'accumulation des petits oui de notre journée pour eux.

L’esprit de l’Alliance est avant tout de consoler le Cœur Sacerdotal de Jésus, plus fortement blessé par ceux qu’Il a choisi pour les élever à être Lui-même.

 

La douleur de Cœur de Jésus étant plus forte, c’est cette douleur que les membres de l’Alliance souhaitent réparer. 

Impossible de séparer le prêtre de l’Eucharistie c'est pour cela que nous souhaitons réparer les outrages eucharistiques, outrages envers Notre Dieu qui se fait aussi vulnérable qu’un embryon.

 

Plus concrètement, nous aimons (à l’image du Christ) ceux qui représentent Jésus et nous souhaitons les porter, voire réparer pour eux. Nous incluons tous les prêtres vivants et du purgatoire.

 

Je souhaite vous transmettre une intention de prière ?

Vous connaissez un prêtre qui a besoin des prières de l'Alliance saint Jean-Marie Vianney et vous souhaitez nous transmettre une intention de prière? S'il s'agit d'une intention confidentielle, vous pouvez demander à contacter un prêtre notre aumônier le père Lambilliotte.

 

Comment m'inscrire pour rejoindre l'Alliance saint Jean-Marie Vianney ?

Un engagement de jeûne et de prière en faveur du sacerdoce, des prêtres, des diacres, des religieux et des séminaristes et des vocations vous intéresse? Rejoignez nos équipes de volontaires en vous inscrivant immédiatement en envoyant un email au secrétariat : jeune.permanent@gmail.com, en précisant vos jours possibles de jeûne et la fréquence choisie. Pas plus d'une fois par semaine.

 

 

 

Si je tombe malade, puis-je suspendre temporairement mon engagement de jeûne ?

Lors d'une maladie, empêchement ou autre, il est possible de modifier son engagement de jeûne au cours du mois en choisissant une formule plus légère pour le jour qui vous était attribué. 
Par exemple si vous tombez malade, au lieu de jeûner avec le jeûne de l'Eglise ou au pain et à l'eau, vous pouvez consacrer entièrement votre journée.
Les membres volontaires sont libres dans leur choix et la durée de leur engagement.

 

 

Comment faire connaître l'Alliance saint Jean-Marie Vianney ?

Pour faire connaître cette initiative en faveur du sacerdoce, vous pouvez en parler autour de vous par le bouche à oreille, envoyer l'adresse de ce site à vos amis, partager le lien sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+ etc.).

 

 

Quel engagement prendre pour une femme enceinte, une personne ayant un travail difficile, une personne âgée ou malade ?

Dans des conditions physiques fatiguées ou fragiles, il est recommandé de choisir  le choix n°4. 
L'intention prime dans le jeûne comme dans la prière. Par ailleurs, il est toujours bon de discerner cet engagement dans la lumière de son directeur spirituel ou d'un confesseur.

 

Quels sont les jours exemptés de jeûne ?

Nous ne jeûnons pas le dimanche ni pendant les temps liturgiques de joie : c'est à dire après Noël jusqu'au baptême de Jésus et pendant la période de Pâques jusqu'à la Pentecôte, sauf pour ceux qui désirent continuer. Ces jours exemptés de jeûne seront indiqués dans le planning mensuel de jeûne de votre équipe.

 

Quelles sont les recommandations de l’Eglise Catholique concernant le jeûne ?

Lorsque le carême s’est constitué comme temps de pénitence au IV° siècle, l’obligation du jeûne était très rigoureuse : un seul repas le soir sans viande, ni œuf, ni laitage, ni vin. Il s’est progressivement adouci. Actuellement, depuis 1949, le jeûne de carême est limité à deux jours, le mercredi des cendres et le vendredi saint. L’Église ne nous ordonne de jeûner que 2 fois l’an, ce qui est fort peu. Si on prend un repas à midi, on ne prend qu’une légère collation le soir. Sont dispensés de jeûner en carême les personnes de plus de 60 ans, les jeunes de moins de 18 ans accomplis et les femmes enceintes. (Source : site internet du diocèse de Nanterre.)

 

Le jeûne a-t-il la même signification pour tous les chrétiens ?

Des religieux orthodoxes, protestants et catholiques témoignent de la place et du sens du jeûne dans leur communauté. Le jeûne permet avant tout de libérer le vrai désir : le désir de Dieu ! Poursuivre cette question en trouvant réponse sur le site de l'Eglise Catholique de France à l'article Témoignages croisés sur le jeûne.
 

Qu'est-ce qu'une collation ?

Une collation est un repas léger qui permet de remplacer le déjeuner et le souper pendant les jours de jeûne. C'est un petit repas, simple et léger. Par exemple, une petite salade et un bol de riz peuvent être le menu d'une collation.

 

 

 

 

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

Alliance saint Jean-Marie Vianney